"Un crime sans importance" de Irène Frain


RENTRÉE LITTÉRAIRE 2020 / 1 "Un crime sans importance" d'Irène Frain se déroule dans la France moche décrite par le journal Télérama il y a déjà 10 ans. L’une de ces zones périurbaines, dans lesquelles les quartiers pavillonnaires sont peu à peu avalés par les Zac (Zones d’activités commerciales) où les néons des enseignes de grandes surfaces en tout genre s’épanouissent plus vite que les fleurs de printemps.


Et c’est là, dans l’indifférence la plus totale que Denise, 80 ans est sauvagement assassinée au cours d’une journée radieuse. Un fait divers sanglant et scabreux qu’Irène Frain a décidé d’autopsier dans ce récit paru aux Éditions du Seuil, non seulement parce que ce meurtre fait l’objet d’une négligence éhontée (absence de rapport de police, mutisme de la justice) mais aussi pour redonner son nom et une identité à la victime. Denise, la sœur chérie d’Irène Frain, qui au fil des dernières années, s’était peu à peu isolée de toute sa famille.


Un an après l’assassinat, la romancière et journaliste bretonne décide de mener l’enquête pour sortir sa sœur de cette chape de silence qui entoure sa mort, mais aussi une partie de sa vie.

Un récit très touchant et mené avec beaucoup de finesse par l’autrice qui parvient à prendre une distance littéraire avec cette affaire à la fois criminelle et intime. D’abord nommée « La victime », Denise reprend sa place de sœur quand Irène Frain s’invente un dialogue avec Le Mastodonte, ce procureur qu’elle aimerait tant voir nommé pour s’occuper de l’affaire.


Sans tomber dans le pathos, ce récit n’est pas un objet cathartique ou vindicatif. « Un crime sans importance » est un véritable récit littéraire, subtil, pudique et abouti. Irène a réparé l’oubli… Pourvu que la justice le fasse bientôt aussi.


Un crime sans importance

Irène Frain

Éditions du Seuil

Parution : août 2020

#rentreelitteraire2020

Sélection Prix Renaudot 2020


© Inkipitch.bzh - 8 rue du Pays de Galles 29 300 Quimperlé - France - Tous droits réservés