Coup de coeur : "Oublier Klara", le dernier roman d'Isabelle Autissier

Mis à jour : 7 juin 2019


Mourmansk, au Nord du cercle polaire, Rubin se sait condamné. Sur son lit d’hôpital, une énigme qu’il doit transmettre à son fils le maintient en vie. Alors qu’il n’était qu’un enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l’époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu’est-elle devenue ? Jamais il n’a oublié Klara, mais l’enfance meurtrie a fait de lui un homme rude. Avec lui-même. Avec son fils Iouri qui finit par s’exiler en Amérique pour devenir professeur d’ornithologie. Jusqu’au jour où retrouver la vérité sur Klara devient un impératif pour les deux hommes. Une intrigue aussi palpitante que poignante, traversée par une humanité sauvage et une nature apaisante. Isabelle Autissier n’est pas seulement une remarquable navigatrice (première femme à avoir accompli un tour du monde en solitaire en compétition), une militante écologique active (notamment Présidente depuis près de 10 ans de la célèbre association au panda : WWF-France ), elle est également une autrice de grand talent. Avec ce nouveau roman, Isabelle (grande dame que j’ai le bonheur de connaître depuis plus de 10 ans) est au meilleur de sa plume. Oublier Klara est aussi abouti que son précédent ouvrage Soudain, seuls, bientôt adapté au cinéma. Une émouvante plongée au cœur des ténèbres du régime soviétique, au moment de l’effondrement de l’URSS, qui révèle une littérature profonde, sauvage et lyrique surtout quand il s’agit pour cette talentueuse autrice, de décrire les paysages et l’intensité des éléments de ces territoires extrêmes.

Puissant ! Gros coup de ❤️ !

Oublier Kara,

Isabelle Autissier

Éditions Stock

© Inkipitch.bzh - 8 rue du Pays de Galles 29 300 Quimperlé - France - Tous droits réservés