"La part du fils" de Jean-Luc Coatalem

Voilà bien ce que l’on appelle une œuvre littéraire, quelque chose de plus grand que l’auteur, qui dépasse l’intime ou l’histoire personnelle devenue un matériau d’écriture pour sublimer le sordide et rendre la part de l’ange à une famille orpheline.

L'auteur breton Jean-Luc Coatalem signe ici un grand livre. Il ne se contente pas d’enquêter, d’écrire et de reconstruire l’histoire de son grand-père Paol, arrêté en 1943 dans un petit village près de Brest et mort en 1944 dans les camps allemands. Il retourne sur ses pas, pour dessiner le chemin de cet homme dont on ne parle plus, et comme pour Victor Segalen dans son roman « Mes pas vont ailleurs », il se raccroche aux traces, aux signes dans un jeu de miroir, de réalité et de fiction.

Paol est désormais un beau personnage de roman née sous la plume de l'auteur qui reprend le pas sur le petit-fils. Jean-Luc Coatalem nous offre là, un de ses livres les plus intenses.

RENTRÉE LITTÉRAIRE

La part du fils

Jean-Luc Coatalem

Éditions Stock

Parution : 21 août 2019



24 vues

© Inkipitch.bzh - 8 rue du Pays de Galles 29 300 Quimperlé - France - Tous droits réservés